La police présente des prisonniers parmi les "bandits"

Lubumbashi
La police de Lubumbashi a présenté 17 personnes arrêtées par les patrouilles. Parmi elles, des détenus de la prison de Kasapa, la plus sécurisée de la ville.
C'est au gouverneur du Haut-Katanga que la police a présenté les présumés bandits. C'est le résultat des patrouilles des derniers jours à Lubumbashi où les vols dans la nuit ont augmenté depuis la chute de cuivre et cobalt.
Ce fait divers ressemblerait à tant d'autres, s'il n'y avait pas des prisonniers parmi les personnes arrêtées. La police a identifié "le chef des prisonniers de Kasapa", la prison de "Haute sécurité" de Lubumbashi. On se posera tout de même la question sur cette "haute sécurité" tant des détenus en sortent et y retournent comme dans un jardin.
Le chef des prisonniers (dans l'organisation interne de la prison de Kasapa) arrêté est une personne bien connu de la police pour l'avoir déjà, plus d’une fois, arrêtée.
Les autorités se sont félicitées de ces arrestations. Mais sans trop commenter le fait que des détenus se trouvent hors de la prison pour voler, alors qu'aucune fuite n'a été signalée.