Christian KUNDA rend grâce à Dieu pour ses fonctions à l’ISP Lubumbashi

Professeur Christian KUNDA MUTOKI et son épouse devant l'Eglise Saint Charles LWANGA, Katuba, Lubumbashi.
Le professeur Christian KUNDA MUTOKI de l’université de Lubumbashi a pris le 18 janvier 2016, ses fonctions de secrétaire général administratif à l’Institut Supérieur pédagogique (ISP) Lubumbashi. Fin décembre 2015, il était nommé par un décret du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire. Dimanche 17 janvier, il a été dire son action de grâce à Saint Charles Lwanga, église de la commune Katuba, avant d’entamer ses nouvelles responsabilités.
A 6  heures du matin, Christian KUNDA, accompagné de son épouse, participe à la messe en Swahili à Saint Charles Lwanga. Sa vie est partie de cette paroisse : il a servi comme acolyte (servant de messe), puis, il est entré dans la chorale Kizito. C’est de là que démarre son parcours scientifique avec cette entrée au petit séminaire Saint François de Salles, accompagné par l’Abbé Hilaire MALOBA à qui il rend hommage dans deux textes de son recueil de poèmes « Ouvrez la porte, n’ayez pas peur. »
«Il (abbé Hilaire MALOBA) m’a pris par la main et m’a amené au petit séminaire. Il voulait que je devienne prêtre… aujourd’hui je suis devenu professeur. »
Professeur d’universités, Christian KUNDA est chef du Département des Sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lubumbashi où il a travaillé, avec le recteur Ildephonse CHABU MUMBA, sortant, comme chargé de presse et communication. Il est convaincu que l’Eglise a joué un rôle important dans son avancement et Dieu l’a soutenu. Un avancement fait de courage, d’espérance et de foi.
« Je suis venu demander votre bénédiction, avant de commencer mes nouvelles fonctions, afin que je ne vous déçoive pas. (...) Je suis votre enfant, enfant de cette paroisse. »
Pr. Christian KUNDA. Ph. M3 Didier, 2016.
Pour son action de grâce, professeur Christian KUNDA a apporté de la nourriture en soutien à l’action pour les défavorisés. Les paroissiens l’ont accueilli avec des applaudissements et cris de joie.
« Je vous remercie d’être revenu à vos sources. Ils sont rares ceux qui reviennent comme vous, a déclaré abbé Médard, curé de Saint Charles Lwanga. Merci aussi pour votre aide, ce n’est pas peu. Combien le font comme vous ? Parfois ils sont mieux placés que vous, mais on ne les voit jamais. Que Dieu vous bénisse, toute la famille ! »
Christian KUNDA s’est agenouillé devant l’autel, en face de lui le prêtre célébrant et en présence de l’Eglise, pour recevoir la bénédiction.