Moïse Katumbi de nouveau de retour à Lubumbashi

Le gouverneur Moïse Katumbi est de retour dans sa province, le Katanga. Il est arrivé mardi 10 février 2015 à Lubumbashi, après 24 jours passés en Europe où il a poursuivi des soins de santé.
Moïse Katumbi de retour à Llubumbashi le 10/2/2015. Photo M3 Didier
Moïse Katumbi l’avait annoncé lui-même lors de son départ pour Londres, il partait poursuivre des soins de santé. D'après des informations des sources proches du gouverneur, il soignait une tentative d’empoisonnement. C'est un Moïse Katumbi chnagé complètement, pétillant de santé qu'on a vu à la descente de l'avion mardi 10 février. Souriant, on l'a vu saluer ses collaborateurs: Yav Cibal, vice-goiuverneur, son directeur de cabinet Huit Mulongo, son ministre de l'intérieur Juvénal Kitungwa et Jean-Oscar Sanguza, maire de Lubumbashi. Pas de déclaration à la presse, il est monté dans une jeep qui l'attendait et est parti.


En Europe, Moïse Katumbi a été vu à plusieurs endroits, entre Londres, Paris et Bruxelles, d’après le site d’information Afrikarabia.
A Lourdes, il était en pèlerinage au lieu de l’apparition de la Vierge-Marie. Cette ville est réputée réalisatrice des miracles chez plusieurs catholiques. Et, Moïse Katumbi qui adopte un discours de plus en plus teinté de religiosité (catholique sa religion), n’a cessé de remercier « mama Maria ». Il lançait devant les foules en décembre 2015 : « Il faut respecter Dieu et le peuple » ; ou encore « c’est grâce à vos prières que je suis là », « grâce à l’intercession de la Vierge Marie… » On estime alors qu’il est allé chercher un réconfort spirituel.
Des consultations
A Paris, Londres et Bruxelles, toujours d’après le site d’information Afrikarabia, Moïse Katumbi consultait. Il était à la fois en contact avec des milieux d’affaires, financiers donc, et politiques. Il a suivi avec attention l’actualité politique des dernières semaines au pays. Mais il est resté calme, malgré les appels tacites de certains politiques de l’opposition.
Moïse Katumbi de retour à Llubumbashi le 10/2/2015. Photo M3 Didier

Ce deuxième retour, après celui de décembre qui a mesuré sa popularité à Lubumbashi, est porteur de sens. Plusieurs l’annonçaient en fuite. Il dément donc cela. Mais Moïse Katumbi avait annoncé à son arrivée, en décembre, puis en repartant, qu’il reviendrait. Seulement, en revenant, que va-t-il faire ou devenir ? Interfédéral du PPRD, le premier poumon de la majorité au pouvoir, le gouverneur du Katanga est un poids au sein du parti. Mais il a attiré sur lui toutes les attentions à travers son discours à propos des « penalties injustes. » Tout le monde attend donc voir ce qu’il va se passer.