CAN 2015 : Voilà pourquoi le Maroc sera sanctionné

CAN 2014, c’est clair, ce sera ailleurs et non au Maroc. La Confédération africaine de football, CAF, va dévoiler le nom de l’organisateur de la Coupe d’Africaine des Nations de football au plus tard le samedi 15 novembre prochain. Les craintes d’une propagation de la fièvre Ebola favorisée par le déplacement des citoyens des pays à risques n’a donc pas été retenue. Pour cela, le Maroc sera donc sanctionné.
Source: wikipedia.org
Le Maroc n’a pas du tout tort de craindre la propagation de la fièvre hémorragique Ebola qui vient de tuer, jusqu’il y a un peu plus de trois jours à dater de ce jeudi 13 novembre, 5000 personnes principalement en Afrique de l’Ouest. Plutôt que de considérer cette seule région de l’Afrique comme dangereuse, la prudence exige que l’on ne court pas assez de risques.
Des raisons pas du tout soutenables
Mais cette crainte est sans doute un artifice. Deux raisons suffisent pour la démasquer : la première tient au fait que la CAN ne mobilise pas assez de monde. Sans doute les pays qui participent à la compétition envoient des délégations. Mais les nombres restent toujours faibles et les principaux participants sont les citoyens des pays organisateurs. Et même alors, le jour où l’équipe hôte joue, c’est le seul souvent qui mobilise le plus de monde, hormis la finale. Autrement, les stades restent vides.
La seconde raison est que le Maroc qui craint la concentration des populations, reçoit le Mundial des clubs champions en décembre prochain. Seulement environ 20 jours vont séparer la fin de cet événement du démarrage de la CAN en janvier 2015. Que cette coupe du monde n’inquiète pas le Maroc alors qu’elle amène en terre africaine le Réal de Madrid, qui sans doute va drainer des mondes, mieux que la CAN, il y a à s’interroger sur les vraies motivations de la demande de ce report du Maroc. A mon avis, le Maroc aurait intérêt à craindre cette coupe des clubs qui pourrait même d’ailleurs lui apporter trop de clandestins dans l’espoir de voir Cristiano Ronaldo et bien d’autres stars du Réal de Madrid. Le français Claude le Roy l’a fait d’ailleurs remarquer sur RFI.
Alors des sanctions
Sans doute, les sanctions prévues par la CAF à l’encontre du Maroc qui perturbe ainsi les prévisions du continent ne sont pas encore annoncées. Mais elles pourront aller jusqu’à la disqualification des compétitions africaines, les clubs marocains et même inclure des amandes d’argent.