DU SANG POUR SAUVER DES VIES, VERS UNE FRATERNITE UNIVERSELLE

Source: http://www.google.cd
Le monde célèbre ce samedi 14 juin la Journée du don de sang. A l’occasion, les hôpitaux reçoivent des donneurs de sang au bénéfice des malades. Donner de son sang est un acte de générosité et de soutien pour la vie.
C’est un bel exemple de complémentarité et d’interdépendance dans la vie des humains, que de donner de son sang à un malade. Plus intéressant encore, à l’occasion de cette journée, lorsque l’on se rend à l’hôpital pour un don de sang, on décide en quelque sorte, de s’offrir à un inconnu. Oui, puisqu’à la différence avec le don ordinaire de sang que l’on réalise à l’occasion d’un cas de maladie d’un proche, à la Journée de don de sang, on va renforcer des réserves de sang au bénéfice des gens que l’on ne connaît pas, que l’on ne connaîtra peut être pas et qui ne viendront peut-être jamais dire merci.
Un acte d’humanisme
Une chose au moins est sûre, on donne parce que l’on a choisi de sauver. Et le sang étant la vie, dans la tradition biblique et même dans plusieurs religions, donner de son sang est synonyme de donner la vie. Il s’agit, pour nuancer l’affirmation, donner de sa vie ou la soutenir. Au fait, cela est un soutien d’autant plus que tout le monde, à l’occasion d’une épreuve, ici la maladie, a besoin de soutien. Et le plus grand qui puisse réjouir lorsque l’on doit passer par une salle de chirurgie, lorsque l’on tombe dans une anémie, … c’est le sang. Un peut comme le Christ qui doit verser son sang pour sauver l’humanité qu’il aime ; ou un Abraham qui doit opérer un sacrifice de sang (immolation) pour effacer les péchés… On a toujours besoin de sang.
Source: fr.allafrica.com
Vers la fraternité universelle
Pas une occasion de gonfler d’orgueil pour un donneur, mais de penser au sens de la vie. Chacun a toujours besoin de l’aide de l’autre. Même d’un inconnu. De cette manière, sans tomber dans une absurdité ou verser en construction philosophique, l’inconnu ayant désormais la possibilité d’entrer un jour dans notre corps, dans notre sang, il devient un connu, un proche, un ami. D’où, la journée de don de sang est une voie vers la fraternité universelle.