PLAY-OFF LINAFOOT : CES ERREURS QUI COUTENT CHER A VITA-CLUB



Les supporters du TP Mazembe au cours d'un match. Photo tpmazembe.com
La chute d’un géant ? En tout cas ça s’apparente à cela. Le duel de ce mercredi 23 avril 2014 au stade du Tout-Puissant MAZEMBE de Lubumbashi a presqu’humilié VITA CLUB de Kinshasa, 4-1, pour un match de play-off de la Ligue nationale de football de la RDC. L’équipe de la capitale pourtant en bonne forme a commis des erreurs fatales. Non pas des erreurs tactiques ou techniques, … elles sont morales !
Après la phase des groupes de la 19e édition de la LINAFOOT, surtout le dernier match qui a vu Don Bosco battre Mazembe (3-2), plusieurs analystes sportifs avaient admis la descente aux enfers de Mazembe, entamée en 2011 avec la fameuse disqualification de la Ligue des champions de la CAF dans une affaire d’alignement du joueur Janvier BESALA en cours de contrat en Tunisie. Mazembe s’est retiré en Zambie pour un stage bloqué, il y a quelques jours. Il faut dire que les compétitions africaines de la CAF approchent ; mais aussi, il ne fallait pas continuer de frustrer les fans des noirs et blancs de moins en moins contents de la posture de leur équipe.
La victoire de ce mercredi sur Vita club sonne pour plusieurs comme le retour des corbeaux. Pour certains, il faut voir comment le TP Mazembe abordera le premier match aux ¼ de finale, pour jauger la vraie mesure de l’équipe qui a fait danser et rêver tout un continent en 2009-2010 en alignant 2 victoires successives à la CAF et en arrivant en finale de la coupe du monde des clubs face à Inter de Milan. Mais ils croient que battre Vita club, c’est un bon signe. Pour sa part, Patrice Carteron a dit qu’il fallait que cela arrive enfin, l’équipe a travaillé dur. Mais à considérer qu’il était face à « une très belle équipe », ses efforts ont payé.
Peine et douleurs pour Vita Club
Match Vita Club vs TP Mazembe. Photo africatopsports.com
Vita Club est une très bonne équipe, du moins par ce temps qui court. Plusieurs observateurs le reconnaissent, et même Patrice Carteron, le coatch de Mazembe l’a dit au cours du point de presse après le duel de ce mercredi : « nous étions en face d’une très bonne équipe ». La chute de ce mercredi au stade Mazembe peut alors constituer un très mauvais présage. Pourquoi en arrive-t-on là ? De toute évidence, Vita Club aurait commis deux grosses fautes qui lui ont coûté cher. La première consiste à sous-estimer l’adversaire. Probablement, Vita Club a oublié de porter ses cuirasses, assuré que c’en était fini pour Mazembe ; surtout après une saison âprement disputée et de justesse acceptablement négociée, selon certaines critiques. La seconde est fondée sur une surestimation de sa belle posture actuelle. V. Club a ainsi trop fait confiance aux supputations d’experts et analystes alors qu’en sport, c’est sur le terrain qu’une victoire se négocie. Conséquence, en tête arrivent, dans le groupe A de ce play-off, Mazembe et Sanga Balende de Mbuji Mayi. Rien n’indique que l’équipe de Kinshasa saura remettre le compteur à l’heure. Le retard sur son actuel vrai rival congolais, le TP Mazembe, semble consommé. Mais ce n’est pas impossible. On a tout vu en sports encore que les prochains matches se jouent à Kinshasa. Là, Vita Club pourra se venger.