MANDELA N’AVAIT QUE 4 MILLIONS DE DOLLARS US


Nelson Mandela, premier président de la RSA
Nelson Mandela n’arrête pas d’étonner, même après sa mort. Son testament dévoilé ce lundi 3 février montre que tout célèbre qu’il fût, Madiba n’a eu que 4 millions USD. Etonnant, si on sait comment les blacks d’Afrique s’en pressent de devenir milliardaires, rien ne pouvant les arrêter sur leur chemin ! Tant pis pour ceux qui en meurent !
Un président simplement étonnant
Décidément, Mandela n’a rien de commun avec nombre de chefs d’Etats, ministres et chefs des régies financières africains qui baignent dans une opulence éhontée. Odieux, ils le sont, si l’on sait dans quel état plusieurs arrivent au pouvoir et avec quelle rapidité ils pillent leurs pays pendant que le peuple croupit dans une misère indescriptible.
4 millions USD pour un président de la première puissance d’Afrique (Afrique du Sud), prix Nobel de la paix, une idole, un dieu même !... et quelques immeubles et meubles qu’il a d’ailleurs partagés entre famille, parti politique et écoles … tout cela est étonnant. Même l’Occident, donneur de leçon dans bien de cas, ne saurait contredire pareille simplicité.

Mourir digne et porté dans le cœur de son peuple
Nelson Mandela, premier président de la RSA
Devant une aussi défiante difficulté de trouver un rapprochement entre Madiba l’Africain et les africains de boulimie de pouvoirs : présidents et ministres, on ne peut que se demander si cela sonne pour tous comme exemple de simplicité et de serviabilité ; et surtout, de nationalisme. Car, comment rester outrageusement riche à côté de ceux qui sont la raison de votre position, tristement appauvris ? Il y a honte d’être heureux parmi ceux qui souffrent ! Mandela a préféré mourir modeste et digne. Pour cela, il a mérité de son peuple qui le loge désormais dans son cœur. Quelle éternité ! Mandela l’a bien compris et vécu. Et les autres ? Suivez Madiba !