RDC : DECES DE Mamadou NDALA, "QUE LES MEILLEURS S’EN AILLENT"?


Colonel Mamadou NDALA
"Victime de son succès", le Colonel Mamadou NDALA s’est éteint, "assassiné" près de Goma. C’est le Congo tout entier qui est, une fois de plus, écœuré de voir cet homme qui a su se distinguer parmi la marmaille de flics congolais qui n’a pas su lui donner honneur et grandeur, comme l’a bien su celui que tout Goma a refusé de voir rejoindre Kinshasa après la défaite du m23, il y a un peu plus de deux mois.
Victime de son succès
Des jeunes de Goma en colère
Vital KAMERHE, leader de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), un parti de l’opposition, a ouvert la voie à des critiques soupçonneuses sur ce décès, pour le moins, spectaculaire. Pour lui, le Colonel Mamadou NDALA est victime de son succès. Il aurait déplu à certains, en réussissant à être la bête noire du m23, bête de Kinshasa depuis près de 2 ans. Son grand péché serait d’avoir réuni autour de son nom une popularité à Goma, une aura grandiose si bien que la population ne jurait plus que par lui.
Que les meilleurs s’en aillent
La camionnette du colonel Mamadou NDALA
En novembre 2013, alors que Goma était sous la menace d’une chute imminente entre les mains du m23, Mamadou NDALA a su redonner confiance à un peuple plus que meurtri par la guerre. Les rebelles sont allés loin. Dans la foulée, et on ne saura jamais pourquoi,
il sera rappelé à Kinshasa. Alertée, la population de Goma a refusé le départ du colonel. L’aéroport Les manifestants voulaient s’assurer que leur soldat ne sortirait pas de la ville.
Quelques années avant lui, un autre flic disparaissait dans les mêmes conditions : le général Mbuza Mabe. Après une mise en déroute des rebelles de CNDP, il était rappelé à Kinshasa. Muté à Kamina, il sera retrouvé inerte et pour toujours endormi dans sa civière.
Des soupçons

Des passagers à l'aéroport de Goma
La société civile du sud Kivu et certains politiques n’acceptent pas le scénario d’une embuscade. Vital KAMERHE relève que l’on désigne désormais plusieurs auteurs de cet assassinat : les rebelles ougandais de l’ADF NALU, … Pour lui, cela suffit pour penser que Mamadou NDALA, victime de son succès, a été tué par d’autres personnes que celles désignées. Il exige une enquête sérieuse.